Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
8 octobre 2012 1 08 /10 /octobre /2012 20:35

 

DSP_A5x1_natalia_tue_oct12_vfi.jpg 

Natalia Estemirova, défenseure acharnée des droits humains en Tchétchénie a été assassinée le 15 juillet 2009, en toute impunité.

  

L'Université de Versailles - Saint Quentin en Yvelines

Et le groupe local d’Amnesty International

présentent une projection du documentaire

 « Qui a tué Natacha ? »

réalisé par

Mylène Sauloy,

Mardi 16 octobre 2012 à 16h30

A la faculté de droit,

Bâtiment Leclerc

Amphi Anna Politkovskaïa

3, rue de la Division Leclerc,

78 Guyancourt

 

   

La projection sera suivie d’un débat avec la participation notamment de Sergueï Babinets, avocat, chercheur au sein du Comité interrégional contre la torture (ONG russe de défense des droits humains).

 

Ce documentaire nous conduit à travers la Tchétchénie, la Russie et l'Angleterre, dans son enquête sur le meurtre de Natalia. Elle dénonce les mécanismes qui réduisent au silence les voix dissidentes qui s'élèvent contre les violations des droits humains en Tchétchénie et contre le Président tchétchène Ramzan Kadyrov. 

 

Dans le prolongement de cet évènement, une soirée débat avec la participation de Sergueï Babinets, aura lieu autour de la pièce de théâtre,



comedie_tchetchene.jpg"Comédie Tchétchène"

De Yoann Lavabre / Bruno Lajara

 

Mardi 16 octobre 2012 à 20h30

Au Théâtre de Guyancourt,

La Ferme de Bel Ebat

1 Place de Bel Ebat

78280 Guyancourt

 

Réservation

- par téléphone : 01 30 48 33 44

- sur le site internet : www.lafermedebelebat.fr

 

Prise d’otages spectaculaire ou spectacle d’une prise d’otages ? Histoire ou fait divers ? Souvenez-vous. Il y a dix ans. Octobre 2002. Un commando de séparatistes tchétchènes prend en otages les spectateurs d’une comédie musicale dans un théâtre à Moscou. Ces combattants désespérés (et donc dangereux) d’une cause oubliée se placent là où nul ne peut plus les ignorer : dans la perspective du prince Vladimir Poutine, qui promit de les "buter jusque dans les chiottes". Ayant investi les lieux, les rebelles décident d’utiliser l’outil qui est tombé entre leurs mains pour ce qu’il est. Ils vont donc en faire, à leur façon, du théâtre.



 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Amnesty International Ile-de-France Sud-Ouest
  • : Le blog de la Région Amnesty International Ile-de-France Sud-Ouest et des groupes qui en font partie.
  • Contact

Pour voir le détail d'un article, cliquez sur son titre ou sur l'illustration