Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
9 avril 2012 1 09 /04 /avril /2012 18:07

 

DSP_goulag_yodok_mar12_vfw.jpg

 

Amnesty International et la faculté de droit et science politique de l’Université de Versailles- St Quentin en Yvelines

accueillent KIM TAE JIN

ancien prisonnier du camp de Yodok, en Corée du nord

le Lundi 16 avril 2012

 

10h30 : visite extérieure du château

11h30 : rencontre avec les journalistes et prises de vues dans les jardins du château, près des miroirs d’eau (contact sur place : 06 62 66 89 95)

15h- 15h30 : manifestation publique devant le centre commercial de Saint Quentin en Yvelines, carrefour de l’avenue du Centre et boulevard Vauban

17h: témoignage de KIM à l’amphi n°2 de la faculté, rue de la Division Leclerc à Guyancourt, ouvert au public.

KIM TAE JIN   

Kim Tae Jin est né en Corée du Nord en 1956. Il y a vécu jusqu’en mars 1986, quand il a décidé de passer en Chine, car il ne supportait plus les inégalités régnant dans le pays, malgré le régime socialiste en place. De plus, aucune liberté n’existait en Corée du Nord. Il ne souhaitait plus vivre dans de telles conditions, et a donc décidé de fuir la Corée du Nord en 1985.

Il a vécu caché pendant 16 mois en Chine, avant d’être expulsé en Corée du Nord par les autorités chinoises en 1987. Après avoir subi de dures séances de torture et d’interrogatoire pendant les huit mois suivant son retour forcé, il a été emprisonné sans véritable procès dans le camp pour prisonniers politiques n° 15 de Yodok, dans la province de Hamgyong en Corée du Nord en 1988.

Il a passé près de quatre années dans le camp de Yodok avant d’être relâché en tant que prisonnier modèle en 1992. Il a réussi à fuir la Corée du Nord à nouveau en 1997. En juin 2001, il est arrivé en Corée du Sud en passant par la Mongolie. Il a fait des études de théologie à l’université de Chongshin, dont il est sorti diplômé en 2006. Il est actuellement directeur de Free the NK Gulag, une organisation dont la vocation est la sensibilisation sur la question des conditions dans les camps pour prisonniers politiques en Corée du Nord.

 

Les prisonniers du camp de Yodok font partie d’un des 12 cas défendu cette année par Amnesty International France. Amnetsy Versailles a organisé une manifestation à Versailles le 18 février 2012 pour faire signer une pétition qui sera remise à la représentation diplomatique de la Corée du Nord auprès des NU à Genève en avril.

 

Contacts : 06 62 66 89 95

Amnesty Versailles : Annie Boischot annie.boischot@free.fr     amnesty.versailles@gmail.com

Amnesty Saint Quentin en Yvelines : Patrick Cadiou patrickcadiou@hotmail.com  amnesty.saintquentinenyvelines@hotmail.fr

www.amnestyidfso-blog.fr

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Amnesty International Ile-de-France Sud-Ouest
  • : Le blog de la Région Amnesty International Ile-de-France Sud-Ouest et des groupes qui en font partie.
  • Contact

Pour voir le détail d'un article, cliquez sur son titre ou sur l'illustration